NOS RÉPONSES à VOS QUESTIONS les plus fréquentes
Accueil > Ressources > NOS RÉPONSES à VOS QUESTIONS les plus fréquentes - actualisation permanente en fonction de vos questions

Ressources


NOS RÉPONSES à VOS QUESTIONS les plus fréquentes - actualisation permanente en fonction de vos questions 

NOS RÉPONSES à VOS QUESTIONS les plus fréquentes
Q: Acheter de mots-clefs pour être visible en première page et fabriquer du trafic est-il une bonne chose?
R:  "cauter sur jambes de bois"

Ponctuellement et surtout rarement (comme soutenir une porte ouverte par exemple) cela peut se révéler une bonne idée.

Structurellement ...une bêtise, couteuse, réservée à ceux qui ont trop d'argent à dépenser. Ou également à ceux qui ne savent pas comment faire autrement.

Ou encore (c'est pire) ceux qui ne s'intéressent pas à faire réussir votre stratégie marketing sur internet autrement que part des mots-clefs payants.

Et comme l'achat de mots-clefs est une drogue, c'est addictif et donc quand on s’arrête ça fait mal…. Bonne affaire pour le prestataire et le moteur de recherche.

La quasi totalité des prestataires de services vous promettent du trafic en payant des mots-clefs. Des trois parties concernées : 1 le client (vous), 2 le prestataire, 3 le moteur de recherche, vous pouvez être sûre d’une chose, c’est rentable pour tout le monde sauf pour vous.

Cela traduit de la part de vos prestataires, un manque d'imagination, mais surtout de compétences des techniques de visibilité sur Internet. Si encore l'achat de ces mots-clefs faisaient partie d'une stratégie de référencement naturel, cela s'expliquerait et même ce légitimerait, mais hélas même pas.


Comprenez-moi bien:
1 Qu'est ce qui prouve que cet "en-tête-de-première-page-sur-moteur-de-recherche" est la réponse à vos maux ponctuels ou même récurrents? ou en tout cas la seule !...rien.
2 Qu'est ce qui prouve que de viser "en-tête-de-première-page-sur-moteur-de-recherche" est la bonne stratégie pour votre activité?...rien

En revanche que ce soit facile, rapide, oui ! …Et rentable pour les autres sauf pour vous. D'expérience c'est très rarement le cas dans nos activités immobilières ! bref un diagnostic ne s'imposerait-il pas ! (c'est gratuit  !)cliquez


Q: Mon site internet n'est sans doute pas aussi performant qu'il le faudrait, voire pas commercial du tout. Mais il est récent (moins d'un an) doit-je réinvestir à nouveau ?
R: Il y a beaucoup de questions (donc de réponses) dans votre question. Toutefois, Il ne s'agit pas (plus!) de dépense ou d'investissement. En effet, il s'agit de se mettre en ordre de marche au plus vite ne serait-ce que pour rattraper le retard en C.A lié à une sous-exploitation de toutes les possibilités de l'immobilier sur internet immobilier.
Et de toutes façons, si votre site ne remplit pas sa fonction (être le premier vendeur en contact avec votre prospect et lui vendre vos offres) il y a fort à parier que vos investissements publicitaires compensent déjà sérieusement le manque à gagner de contacts qualifiés.
Dit autrement vous dépensez sur le budget publicité: annonces sur portails, adwords etc...) ce qui financerait votre site E-business dès maintenant ! Et puis, il n'est jamais trop tard pour bien faire, nous ont enseigné nos ainés! Adage qui s'applique si bien au monde de l'entreprise. Pourquoi ne pas commencer par un diagnostic de votre site puisque c'est gratuit?cliquez


Q: Je ne comprends pas, j'ai demandé à notre agence de nous faire un site pour vendre, et après votre diagnostic comme par hasard vous prétendez que ce n'en est pas un. qui croire ?
R: Question très intéressante et tellement légitime. Avant de croire il vous faut observer deux choses: 1 - votre propre expérience utilisateur quand vous cherchez une information sur internet ou quand vous cherchez à acheter quelque chose et que vous utilisez internet soit pour trouver toutes les informations et le produit.
2 - Allez sur les plus grand sites immobiliers (mais pas seulement) en terme d'audience, imprégnez-vous de la façon dont il savent vous prendre par la main pour vous emmener, pour vous convaincre
Toutes, absolument toutes les réponses sont devant vos yeux, et dans vos habitudes d'internautes depuis des années.
Le truc est que, à part les grands sites (immobiliers ou non) qui ont intégré et modélisé ce savoir avec ces méthodes,  personne ne fait la différence entre les différents type de sites. Un est un site c'est tout. Un site commercial est un site vitrine ! Eh non c'est une belle erreur, et très couteuse  que de croire ça.
Ni votre agence de com, ni votre service informatique (qui a déjà tant de poids sur les épaules) ne sont légitimes pour comprendre et concevoir un site marchand immobilier.
D'abord parce qu'ils sont au mieux généralistes, et au pire ("joker" pour éviter de froisser..). Ensuite, parce qu'aucun n'a même le début d'expérience ni de la pratique d' 1klic.fr de 11 ans de praticien de sites E-commerce, de 38 ans de marketing immobilier dont 28 ans de marketing immobilier social (sté
(sté IMOTEAM)! Et donc aucun n'a pu modéliser les bonnes pratiques et les adapter à l'immobilier CQFD


Q: J'ai un site vitrine, et ça me suffit. Ce qui compte ce sont toutes mes annonces sur tous les portails et sites d'annonces pour le neuf comme pour l'ancien
R: Vous demandez à une voiture de ville de faire de la compétition ! Attention on ne vit plus dans les années 90 début 2000! le process internet pour l'immobilier a considérablement évolué suite à l'apparition et aux succès d'audience de tout un tas d'acteurs! Ainsi à chacun sa mission:
- aux portails et sites d'annonces d'exacerber la concurrence en échange de  la visibilité de vos offres,
- à votre site les informations en volume en qualité en précision, augmentées de l'argumentation pour vendre vos offres et encourager le prospect ciblé à vous contacter pour RDV.

La bonne pratique consiste à exploiter les portails et sites d'annonces pour leur mission: flècher l'internaute vers votre site. Un point c'est tout.
Ensuite si votre site est conçu pour vendre, le prospect s'auto-convaincra petit à petit et vous contactera pour RDV très qualifié. Moins de contacts téléphoniques, moins de RDV physiques mais un taux de conversion nettement supérieur et facilement mesurable.

Q: Si je comprends bien, vous dites qu'il est plus que souhaitable d'intégrer en interne le savoir faire de l'internet immobilier. Mais on est déjà tous très occupés et on ne va quand même pas recruter quelqu'un pour ça ? de toute façon on a en pas les moyens !
R: Merci pour la question! voilà pourquoi www.1klic.fr existe pour être votre web-marketeur.

Le webmarketeur (également appelé responsable web-marketing) est la personne qui va prendre en charge tout votre marketing sur Internet et va assurer l’actualisation et la dynamique de votre site « marchand » comme de vos annonces sur portails.
Il participe à l'élaboration de la stratégie commerciale et marketing d'une entreprise via le support Internet. Il élabore et gère un budget marketing et travaille en étroite collaboration avec l'équipe marketing (vs la direction !). Il vise à faire connaître le site web de l'entreprise, à accroître son trafic et à fidéliser les internautes. Et par voie de conséquence à augmenter les ventes liées à Internet.

Q: Notre prestataire a identifié pour nous les mots-clefs. comment savoir si ses mots-clefs sont pertinents
R: Les mots clefs que vos partenaires professionnels vous conseillent, (pour en avoir vu plusieurs listes) sont, pour leur immense majorité, le résultat des mots clefs suggérés par les moteurs de recherche pour votre activité. Et ils sont nombreux les mots clefs. Suffisamment nombreux pour vous vendre autant d'Adwords (achat de mot clefs pour se placer en première page et être ainsi les premiers vus) que sur la liste fournie.
Comprenez l'art de la mécanique,
1-les moteurs de recherche vous rendent malade avec le positionnement en 1ere page véritable Graal de la visibilité selon St Google St Yahoo et tant d'autres saints...bien propre sur eux...
2- Ils établissent un liste de mots-clefs longue comme un jour sans pain, 
3- Ils détiennent le seul médicament (selon eux) qui vous soigne: l'achat de mots-clefs !
Brillant non ! et parlant.
Redevenons sérieux ! la plupart de ces mots-clefs sont "standards" et surtout adaptés à l'immobilier en général, pas à l'immobilier neuf en particulier ou le locatif intermédiaire c'est là ou nous pouvons vous apporter également notre expertise.
Car du choix des mots clefs dépend votre visibilité et celle de vos offres et de votre site. Bref de votre existence sur internet. C'est du sérieux et c'est du lourd.

Les mots-clefs à succès obéissent à une règle simple: moins de mots clefs, plus pertinent avec votre cible, et dans le langage et les attentes de votre cible. Ce qui est un peu éloigné de la liste automatique générée par les moteurs de recherche, qui sont les mots clefs présentés par votre prestataire.
Les plus consciencieux (et plus malins !) prennent le temps de discuter avec vous et d'ajouter à cette liste les mots que vous leur aurez servi.
Pour bien comprendre, il convient de revenir aux sources et se reposer la question: à quoi servent les mots-clefs et qui les utilise ?
R: Les mots-clefs sont des balises qui conduisent l'internaute vers les sites cohérents et pertinents avec les mots clefs de sa demande.