EBOOK sur internet votre vie ne tient qu'à un clic
Accueil > Ressources > "Sur internet VOTRE VIE NE TIENT QU'À UN CLIC " les 10 premières lois

Ressources


"Sur internet VOTRE VIE NE TIENT QU'À UN CLIC " les 10 premières lois 

Votre immobiière ne tient qu'à un clic
On clique comme on respire presque sans réfléchir, mais jamais par hasard, on décide à chaque clic.

Nous savons tous maintenant qu’Internet n’est pas seulement une gigantesque vitrine, ou un vulgaire super marché mais effectivement un nouveau monde.

Nouveau Monde induit, nouvelles cultures, nouveaux usages, nouveaux enjeux, nouvelles pratiques,  nouvelles facilités, nouveaux gains de temps, nouvelles routes à explorer et nouveaux gisements à exploiter! Et tout cela au bout du CLIC.
Mais il y a les bons clics et les mauvais clics. Le bon clic est celui qui trouve vos offres, qui s'installe dans votre site, qui sélectionne votre offre pour la placer sur le podium !

Voici les 10 premières lois du bon clic ou comment séduire le bon clic !


1  Le bon clic aime un nom de site qui parle,

A défaut de s’appeler Apple, Amazon, Fnac, BMW, Vinci, Bouygues, Tati, etc. Si votre nom n’exprime pas votre secteur d’activité, ni même votre activité…dans le doute l’internaute préfère cliquer vers un nom soit notoire ou pour le moins en rapport avec ce qu’il cherche soit « immobilier machin »  « soit maison truc » « habitat quelque chose » etc.

Parce que comprenez-moi bien, moi l’internaute, j’ai tellement d’offres possibles devant les yeux qu’en un clin d’œil je vais me précipiter vers celles qui me parlent de suite et semblent cohérentes.
Amusez-vous: tapez « appartement neuf Carcassonne » sur Google:  Environ 118 000 résultats !
Alors comment faire pour être CRÉDIBLE et dans les premiers ? Sur internet le diable se niche dans les détails et le succès aussi!

1er enseignement : votre nom est votre marque, votre identité et votre visibilité, à condition que celui-ci suggère votre secteur d’activité. 
Et si vous vous dotez d’un site marchand (nous consulter pour comprendre la différence entre un vrai site marchand dans l’immobilier et un site « tapisserie-vitrine …») vous pouvez garder votre nom historique (et seulement si il est court) et lui adosser un mot qui exprime votre métier et donc la mission du site.


2 Le bon clic aime comprendre dès le moteur de recherche

Noyé parmi les milliers d’offres et de sites concurrents, exister (être visible) relève d’un challenge pour I-M-F (Impossible Mission Force = mission impossible !)

Mais vous y êtes arrivés, vous êtes visible, (pour votre cible bien sûr) et pourtant, votre cible ne cliquera pas pour venir sur votre site ! Pourquoi ?
Parce que les 80 premiers caractères (espaces inclus) de la première ligne affichée en bleue sur les moteurs de recherche (donc cliquable) n’expriment pas la pertinence et l’intérêt de votre site et vos offres… c’est ballot !

Et sans doute est-ce par ignorance que ces 80 caractères, déterminants pour la suite, sont laissés à la bonne grâce d’une personne qui, neuf fois sur dix, n’a pas de sens marketing-commercial ou pire dont l’immobilier n’est pas le métier.

Alors que la visibilité sur internet c’est-à-dire la visibilité « vendeuse » de vos offres, dépend d’abord de ce premier niveau d’information sur le moteur de recherche.

Comprenez, ce n’est pas votre site qui est référencé, mais les pages de votre site, dont vos offres, donc (pour commencer ) le titre de vos offres. !

2ème enseignement : ce n’est sans doute pas par hasard si tous les sites commerciaux à succès, peu importe leur taille, se sont dotés en interne du savoir internet marchand !

La réussite sur internet est le résultat de la bonne mise en oeuvre d’un foisonnement de détails. Tout aussi décisifs les uns que les autres au succès de la chaine qui conduit l’internaute au RDV d’achat.

Une alternative : s’adresser au seul spécialiste de l’internet immobilier… www.1klic.fr


3 Le bon clic aime sélectionner par l’image

Si plus personne n’ignore que Google est le premier moteur de recherche en France, très très loin devant les numéros 3 et 4 (Bing et Yahoo), combien peuvent citer le Poulidor des moteurs de recherches ?  
Rares sont ceux qui le savent, and the winner is GOOGLE Image ! Çà aussi c’est ballot.

Quand vous cherchez un hôtel ou un meuble etc. Il vous paraît naturel de consulter Google image, et vous avez raison. D’ailleurs 33% des internautes en recherche d’immobilier fond de même (étude klicstream). Cela renvoie à l’importance de la qualité des images dans la recherche en plus de la décision (voir plus loin)

3ème enseignement : l’image, l’image, l’image et dès le moteur de recherche.
C’est-à-Dire l’image référencée comme acteur du positionnement. Or il s’avère que c’est très facile d’être très bien référencé sur Google image… et c’est gratuit... pour le moment ! Il faut juste savoir comment le faire ! Encore une bonne raison pour s’adresser au seul spécialiste de l’Internet immobilier… www.1klic.fr


4 Le bon clic! la ponctualité d’une horloge Suisse !

5s sur la page d’accueil de votre site avec un usage ordinateur.
3s sur la page d’accueil de votre site pour un usage mobile.

Si en moins de 5 secondes (pour ordinateur) et 3 secondes (sur mobile) votre page d’accueil ne prouve pas à l’internaute qu’il va trouver ce qu’il cherche sur votre site… en 1 clic il part ailleurs !

Imaginez le temps et l’argent que vous avez investis pour que l’on vous consulte, et particulièrement, pour que l’internaute voit vos offres sur portails et moteurs de recherche !

Et pourtant 138 des sites Internet de vos sociétés (Coopératives, Esh, Offices) qui font de l’accession, affichent des pages d’accueil à « mauvais clic ». Traduisez : elles ne sont pas conçues pour la vente. Et en conséquence, vous perdez un pourcentage et donc un nombre très important de prospects.

Le taux de rebond est le premier indicateur  à surveiller. Et je parie que sur ces sites, le taux de rebond pulvérise les 25% et même doit filer à plus de 40%. Catastrophique : entre 25 et 40% de vos investissements marketing sont ainsi jetés par la fenêtre(numérique) et envoyés directement à la concurrence. D’ailleurs, elle vous en remercie. Alors qu’une grande, très grande partie de ce gâchis pourrait être évitée.

4ème enseignement : la page d’accueil de votre site est cruciale et même plus encore !
La page d’accueil de votre site doit convaincre en 3s, car plus de 56% des consultations en ligne se font à partir d’un mobile. Et si le design, l’ergonomie, les clefs d’entrées, le style etc. ne parlent pas en moins de 3S à vos cibles, en 1 clic agacé l’internaute part ailleurs !

1klic.fr est le seul à avoir modélisé, exclusivement pour l’immobilier, tous les éléments qui forment une page d’accueil à bons clics.


5  Le bon clic aime les appartements et les maisons, mais pas les lotissements ni les résidences

Qu’est ce qui fait l’audience de sites comme Leboncoin immobilier, Seloger et tous les autres portails immobiliers et sites d’annonces immobilières ? Un des critères les plus pertinents et (plutôt) évidents qui trouve sa réponse à cette autre question : qu’achète l’internaute, une résidence ou un appartement ? un lotissement ou une maison ?

Chaque appartement est différent même si ce sont tous des T3, chaque maison est différente même si c’est le même modèle, chaque terrain est différent même s’ils sont chacun l’un à côté de l’autre.
1- Historiquement la vente de l’immobilier est basée sur l’idée selon laquelle chaque produit est unique, en bref « il n’y en a pas deux pareils » ;

2- Sur internet on ne cherche pas une résidence mais un habitat, un appartement, un logement, une maison. Tous les sites immobiliers à forte audience appliquent ce principe.

5ème enseignement : penser comme le client (et non pour), et observer ce qui se passe sur internet. La plupart des sites immobiliers dans le neuf ne sont que des catalogues ou des vitrines, même pas des sites commerciaux, à quelques rares exceptions près.
Tous sont bien loin d’exploiter le potentiel d’internet.
Bref, après la localisation, ce sont d’abord les lots qu’il faut mettre en vente, TOUS les lots, UN par UN. Avec des entrées en page d’accueil par attentes motivations vs mots-clefs.
6
Le bon CLIC aime la page d’accueil « essentielle »
Un clic de trop et le prospect vous quitte : rapidité, immédiateté de la réaction, son insatisfaction se traduit par « un clic ailleurs… ».

Il faut que depuis la page d’accueil, il trouve ce qu’il cherche en 1 clic …tout au plus 2 ! Fini les pages d’accueil chargées de plein de couleurs, de trop d’offres et d’informations, avec plus d’une animation. Bref les pages d’accueil « has been »(a été) , « Old School »(vieille école), non centrée sur l’unique objet du site: le positionnement de la marque, des offres et la vente d’offres immobilières. Sinon « autoroute » à mauvais clic ! bref un énorme taux de rebond.

Notez qu’en moins de 5 ans, la plupart des pages d’accueil (donc des sites) devient complètement dépassée. Les sites doivent se re-moderniser tous les 2 à 3 ans. L’écosystème « économique-design-habitudes-comportements » digital mute donc très rapidement. D’où notre veille permanente.

6ème enseignement : la page d’accueil doit exprimer et traduire de façon simple, évidente et facilement compréhensible par « Mr Tout le monde » tout ce que peut procurer le site ! Là il faudra penser « comme  le client (et non pour)». Pour cela il faut une solide connaissance du CLIC et des
comportements Internet.


7 Le bon clic aime la richesse du contenu, plus que le chocolat !

L’internaute cherche un produit, il arrive sur votre site, si celui-ci est trop pauvre en informations (textes, images, mots-clefs), en un CLIC il part ailleurs.

Exemple d’informations de base insuffisantes :
-1- Textes : des offres sans:  l’étage, le plan, le détail des surfaces, le montant des charges, le nombre de lots de la copropriété, la localisation précise, l’exposition, le mode chauffage., l’environnement services et commodités, etc.
-2- Photos-Images, quand il y en a, si elles sont pauvres, genre « amateur à la va-vite » bref qui ne donne pas l’envie d’avoir envie…, sans émotion, qui ne donne pas les moyens à l’internaute de s’y croire etc.., de rêver à son nouveau mode de vie etc.

Que fait l’internaute qui a le choix entre les sites pauvres en informations et images et les sites « riches de données » de toutes sortes!
1- Il décroche le téléphone pour demander des complément d’iunformation, mais c’est très rare, et dans presque tous les cas il le fait un peu agacé (vous n’êtes pas le premier !) Pas bon du tout pour un premier contact…
2- En UN clic agacé, de suite, il part ailleurs vers les sites à forte densité d’informations… plus des 2/3 voir les 3/4 s’en vont ailleurs.
C’est facile : pas besoin de se déplacer, de se garer, on reste dans son fauteuil. Sublime confort, merveilleuse facilité, incroyable rapidité !… à bon entendeur…

7ème enseignement : quand internet n’existait pas comme aujourd’hui (disons il y a un peu près moins de 10 ans), on appliquait toujours les règles commerciales de l’immobilier qui dataient des années papiers.
En ce temps-là, on payait l’annonce aux mots, aux lignes et les publicités à la surface. Résultat : on pratiquait tous : minimum d’informations, maximum d’abréviations, pour minimiser la dépense et maximiser la présence.
En ce temps-là, tous les professionnels étaient persuadés (ou s’étaient persuadés !) que moins on en donnait, moins on en montrait, plus on avait d’appels et plus on allait transformer ses appels en RDV !
Disons-le franchement, c’était déjà de la foutaise il y a 30 ans, alors pensez maintenant avec Internet !

Internet est un nouveau monde, aux nouvelles règles : -plus tu donnes, plus tu en montres, plus tu auras de retour. Encore une fois le contenu est roi, le contenu commande.  
Pas ou peu de contenu = peu de retour et beaucoup de rêveurs.


8  Le bon clic aime les images, les belles images, et il en veut beaucoup

92% des internautes considèrent l’image comme un élément déterminant de leur décision ! 92% c’est vraiment énorme. L’internaute « achète » D’ABORD de l’image et confirme (se sécurise !) par du texte, du contenu (rappel : le contenu est roi !), et la marque.

Autrement dit la qualité, la beauté et le volume d’images des offres priment sur tout, et surtout priment… L’internaute est exigeant, l’image doit être de qualité (c’est un must). Les couleurs et contrastes doivent refléter au plus près la réalité !
La visite numérique virtuelle fait plus que sens. Encore un ou deux ans avant qu’elle devienne un must (obligatoire !)

8ème enseignement : Pour le neuf, que vous vendiez des maisons ou des appartements, il faut investir dans des images de qualité « réalistes comme la vie ».
Pour l’ancien, il existe partout en France des spécialistes de la photo immobilière et ce n’est pas cher (12 à 15€ la photo avec un paquet de 10 photos minimum).


9 Le bon clic aime les mots clefs justes, pertinents et malins

Les mots-clefs sont l’essence même de la visibilité. L’internaute immobilier cherche par des mots (nommés mots-clefs) pour trouver ce qui l’intéresse.
Presque tous les prestataires fournissent une liste « impressionnante » de mots-clefs.
Toutefois, cette liste est trop rarement le fruit d’une discussion avec les membres du service commercial. Elle est bien plus souvent le produit des mots-clefs classés par les moteurs de recherche par pertinence au métier.
Question: l’internaute en chasse d’immobilier écrit-il: Maison ? appartement ?, ou « maison à construire ? « appartement 3p ? » ou « maison 3ch à construire ? » appartement 2ch avec balcon à Vitré ?» etc..

9ème enseignement :
Les mots-clefs sont l’expression de la vision du monde du prospect immobilier. Ils expriment la manière dont l’internaute conçoit sa recherche. Ils traduisent l’idée qu’il se fait de ce qu’il voudrait. Bref une forme d’expression de ses besoins et motivations. Désolé aucune liste de moteur de recherche ne connait ça !

L’efficacité suppose bien moins de mots-clefs, mais beaucoup plus justes et pertinents par rapport à la cible et à vos offres. Ajoutez-y une grande densité de mots clefs dans les contenus de votre site et de vos annonces.


10 Le bon Clic aime les portails et sites d’annonces, mais…

« Il ne faudrait pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ! ». Il ne faut pas confondre portails et sites d’annonces avec site de vente. D’autant qu’une annonce est une publicité et pas une fiche technico-commerciale !
Oui mais le site d’annonce laisse peu de place à vos contenus au nom d’une sorte d’objectivité dont il se pare pour vendre plus d’annonces bien sûr.

Par exemple : Quand l’internaute consulte « Selogerneuf », à partir de quels éléments, et dans quel ordre décide-t-il de l’intérêt d’une annonce ?
1-    le positionnement de l’annonce elle-même sur ce portail,
2-    la localisation produit,
3-    le logement (par opposition à « programme »),
4-    l’image,
5-    le titre,
6-    les deux lignes de contenu

Le 1, 3 et 5 sont imposés par la structuration du site Selogerneuf. Votre quarté gagnant est les: 1, 2, 4 et 6 ! Ces quatre-là relèvent de votre marketing et de votre agilité(le1), donc de vous, vous avez la main et qu’en faites-vous ?

10ème enseignement : Le job des portails et sites d’annonces est de rendre visible vos offres entourées du maximum de celles de vos concurrents.
Le job des portails et sites d’annonce N’EST PAS de pré-vendre vos offres, de vendre votre métier, ni votre marque, ni votre ancienneté, ni votre expertise ça c’est le boulot de votre site (cf. site marchand).

Sur votre site dédié E-commerce, la qualité et la quantité d’informations comme les arguments que vous pouvez y laisser ne sont plus contraints par le format du portail ou du site d’annonce.

Toutefois sur les portails et sites d’annonces vous avez la main sur un certain nombre de points décisifs pour le prospect. Encore faudrait-il traiter ses points comme une annonce publicitaire.
Bien sûr, chaque site, chaque portail, a ses propres règles qu’il convient de connaître et savoir exploiter. C’est un travail qui suppose une expertise et du temps. Et puis la pub c’est un métier non !

Expertise et temps, les deux mamelles du site 1klic.fr !



Informations complémentaires:
Fabien Amathieu 06 987 44 988   fabien@1klic.fr

Unique site en France dédié au WEB-marketing IMMOBILIER (Digital marketing immobilier), 1klic.fr  a été créé pour vous spécialistes de l'immobilier social.Plus d'informations via RDV téléphonique, Réunion en ligne, Rencontre à Paris ou en vos locaux:  contacts: fabien@1klic.fr  06 987 44 988